Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 18:18

CR succinct et personnel du conseil municipal du 26/12/2008

 

C’était le dernier de 2008 et l’on peut dire qu’il est resté dans la tradition.

Tout d’abord une convocation reçue par courrier pour le 27 décembre puis une enveloppe quelques jours après non oblitérée pour indiquer qu’il y avait eu une erreur la réunion étant le vendredi 26 (certains ayant eu l’information par téléphone) .

Comment interpréter cela ?

-         Par la pression accrue due au surcroît de travail du secrétariat ?

-         Pour répondre aux demandes de conseillers indisponibles ce jour là ?

-         Ou pour éviter qu’il y ait du public ?

Je laisse à chacun le soin d’avoir sa propre idée. Nous pouvons cependant constater que les convocations se font - allez soyons gentil ! - plus à la bonne franquette qu’en toute légalité.

 

L’objet de cette convocation :

-         Intempéries du 1er et 2 novembre,

-         Mur boulangerie,

-         Recensement population,

-         Agence de l’Eau: station pompage Dourdon,

-         Prix de vente livret Prieuré,

-         Redevance télécom sur réseaux,

-         Cotisation  centenaire CFD,

-         Renouvellement Jouvin Laurent,

-         Cessation activité boucherie.

 

Intempérie du 1er et 2 novembre:

Voici les dossiers présentés par la mairie et chiffrés par l’équipement qui seront présentés pour percevoir des aides de l’état dans le cadre de la reconnaissance d’état de catastrophes naturelles.

 

Affaissement voie Champmorel,                                                              18 keur

Accès camping,                                                                                             16 keur

Enrochements divers route du Castanet,                                                   48 keur

Loubreyrou,                                                                                                   85 keur

Vers Redon et route des Elzières                                                               27 keur

 

C’est malheureux à dire mais heureusement que nous avons de temps en temps des grosses intempéries car ainsi pouvons-nous espérer quelques aides de l’état pour intervenir sur nos voies. La plupart des incidents que nous avons subis sont dus au peu ou pas d’entretien effectué sur ces dernières. Tout ceci par manque de moyens disponibles de la commune. Vous pouvez voir que certains chantiers  avaient été décelés par la commission des routes lors de la visite effectué au printemps de cette année. Pour info la commission des routes n’a pas été sollicitée pour travailler sur ces intempéries ce qui ne gêne absolument personne de ce conseil.

Nous avons voté afin d’autoriser Philippe Hugon à demander les aides à l’état. Souhaitons qu’une fois perçues ces aides soient bien allouées à ces travaux et ne soient pas utilisées, par exemple, aux voies du lotissement ou à ses accès !!! Non, je rigole !!! C’est de l’humour car je sais que ce n’est pas comme ça que ça fonctionne !

 

Mur de la boulangerie

C’est bien ce que je pensais il y a quelque temps. Nous aurons bientôt la 2X2 voies pour monter à la maison de retraite. Car durant la nuit de 16 au 17 novembre un pan de rocher s’est encore « esfouyré ». Je dis encore car ce n’est que le 3 ème épisode, le premier ayant eu lieu en juillet.

L’équipement a du intervenir et enlever la terre et les rochers sur la route et il a fallu demander à l’entreprise Borelly de nettoyer et d’évacuer le reste.

Je ne voudrais pas être un rabat joie mais c’est encore, s’il en faut, la preuve de l’incapacité qu’à la mairie de pallier à ce genre de dépenses en faisant de la prévention et en n’attendant pas la catastrophe pour intervenir. Car lorsque les finances des communes sont saines celles-ci n’en sont pas à dépenser des fortunes pour réparer des dégâts pourtant prévisibles qui auraient pu être évités en intervenant au plus tôt.

Nous allons maintenant faire appel à des experts pour faire une étude géologique, en même temps nous aurons un état des lieux sur les répercussions qu’il pourrait y avoir sur l’ouvrage du tunnel. Car aujourd’hui nous ne pouvons qu’espérer que rien n’ait bougé à ce niveau.

Nous sommes dans l’incapacité d’estimer le coût de ces travaux, ce qui serait la raison pour laquelle ces travaux ne sont pas dans la liste ci-dessus mais paraît-il que nous les y glisserons quand même.

Mais nous ne leurrons pas nous n’aurons pas tout l’argent nécessaire et il restera deux solutions ;

-         en faire un minimum et risquer le pire (c’est à dire continuer à faire ce qu’il se fait aujourd’hui),

-         ou emprunter et accentuer la déroute financière de la commune.

Pour ceux qui pensent que le terrain appartenant à un propriétaire privé ce serait au propriétaire d’en assumer la responsabilité je pense que ce n’est même pas envisageable car nous serions vite déboutés par le tribunal qui n’aurait aucune peine à reconnaître responsable la municipalité. Aussi allons nous accepter la cessation des terres en questions et en assumer l’entière responsabilité.

Recensement

Nous sommes chargés de nommer un coordonnateur communal et deux assesseurs pour effectuer le recensement de la population du Collet.

Philippe Hugon nous propose …………………………………..M. Insalaco argumentant qu’il connaît bien la commune et qu’il a du temps pour le faire.

Les deux assesseurs proposés sont Mrs Denier et Felgeirolles.

M. Hugon indiquant que « Jeannot » le fera en dehors de son temps de travail mais qu’il pourra aussi peut être le faire pendant. No comment !!!!!!!!!!!!!!!!! ou pour employer une expression plus populaire: “on croit rêver! » Et M. Denier aussi, probablement.

 

Je vote seul contre.

 

J’avais demandé que, comme beaucoup de mairies le pratiquent, ce soit fait par des gens sans emploi ou ayant de faibles revenus (Eh oui ! c’est rémunéré). J’ai aussi indiqué qu’il y a peu de temps M. Hugon lui même indiquait que le secrétariat était surchargé de travail. Comme quoi le fait de fermer 2 heures par semaine le secrétariat avait était la solution miracle pour retrouver un rythme de travail décent !

Je persiste à dire qu’il est aberrant de faire travailler des employés municipaux alors qu’il y ont tant d’autres choses à faire. J’admet que C. Felgeirolles puisse effectivement être employé à cet effet étant retraité, mais il est dommage que nous n’ayons pas trouvé, dans la population, des jeunes, des chômeurs ou des gens à faible revenus, tel des retraités, pour effectuer ce recensement. Je connais des communes proches du Collet qui emploient des étudiants et qui ne se plaignent pas de la qualité de leurs prestations. Il semblerait qu’au Collet, à part un petit noyau d’habitants adoubés par P. Hugon, personne ne soit en capacité de produire du bon travail ou de penser ( Voir le sujet sur la pétition ci-dessous).

 

Prix de vente livret Prieuré

Il s’agissait d’acter le prix de vente de ce livret, livret très bien fait et qui avait été réalisé en son temps par le père de Philippe Hugon. Je présume que maintenant la propriété intellectuelle et les droits appartiennent à la municipalité.

Ainsi fut acté un prix de vente de 3,50 euros. Jean-Michel Lacombe rappelle qu’il était prévu que le bénéfice des ventes soit reversé sur les comptes du CCAS.

 

Redevance télécom sur réseaux

Il s’agissait de nous indiquer que France télécom nous reverse une redevance pour ses réseaux. Je n’ai pas trop compris pourquoi l’avoir mis en ordre du jour alors que cela aurait pu être mentionné en aparté. Car si Philippe Hugon est à cours d’idée pour occuper les réunions du conseil nous pourrons lui en trouver.

 

Cotisation  centenaire CFD

Il s’agit d’un projet qui tourne autour de 150keur, il est donc demandé aux communes concernées de voter pour subventionner cette manifestation.

Il est prévu qu’au Collet nous accueillions deux expos :

-         Une dans la salle communale,

-         L’autre au collège.

Il est prévu qu’il y ait des maquettes des films et diverses causeries organisées.

 

Renouvellement Jouvin Laurent

Renouvellement du contrat de M. Jouvin (employé par la commune pour divers travaux, il est un peu utilisé comme Cyril Laurent) pour 1 an.

Une conseillère municipale a engagé un débat de fond sur le fait qu’il était assez malsain de reconduire ce type de contrat trop souvent et que si l’emploi était nécessaire il fallait créer un poste en dur. P. Hugon, a comme d’habitude dans ces cas là, acquiescé en argumentant qu’il y avait de plus en plus de travail et que cela  nécessiterait effectivement la création d’un poste et donc que c’est un sujet qu’il faudra aborder sérieusement dans l’avenir. C’est ce que certains appelleraient l’Arlésienne, tels les sujets comme la maison des associations, l’agrandissement de la maison de retraite, l’accès aux lotissement mais aussi le camping et heureusement le musée. Car P. Hugon sait, mieux que quiconque, que la commune ne peut plus rien réaliser même en terme d’emploi à venir.

 

Cessation activité boucherie

Philippe Hugon indique qu’il a mis ce sujet à l’ordre du jour à ma demande. Il a relu la lettre de Jean-Marie Laurent.

« S’il y avait eu un repreneur, ce qui n’était pas le cas, nous aurions pu proposer une aide, encore que ça me gène »

Et là ce fut l’apothéose. Nous sommes tombé dans un grand numéro à la Caliméro*, c’est vrai qu’il pratique souvent.

Car il est parti sur le fait que ce qui le génait c’était cette pétion car il ne s’agit pour lui que d’un complot monté par M. Frobert qui en aurait après lui etc, etc !!!!

Il fut rapidement relayé par quelques conseillers - dont certains semble t’il très avertis de la problématique « Frobert » cet homme qui occupe une position qui devrait lui interdire de telles pratiques –pour qui les signatures furent faites par des gens n’ayant pas lu totalement la pétition et qui ont juste signé pour indiquer qu’ils regrettaient la fermeture d’un commerce. Nous avons pourtant des commerçants et artisans et femme de commerçant dans cette assemblée aussi avons nous eu droit aux aveux d’un conseiller qui expliquait que sa femme l’avait signée parce qu’elle n’avait vu dans cette pétition que le malheur d’une fermeture, nous avons même une conseillère qui avouait ne l’avoir signé que dans ce sens. Il est vrai que dans une pétition il y a les noms !!!! aussi fallait-il s’excuser pour que ce geste ne soit pas considéré comme une réprobation de la haute autorité de la commune.

Pour certain même cette pétition était dangereuse car polémique et inutile

J’ai donc pris la parole pour rappeler que cette pétition avait été réalisée pour demander à la commune et à la communauté des communes de réfléchir et de voir s’il était possible de proposer quelqu’action que ce soit pour essayer de conserver ce commerce. J’ai aussi indiqué qu’il n’y avait derrière cette dernière rien de polémique et que la population n’utilisait qu’un moyen démocratique d’expression pour mobiliser l’opinion afin que les élus prennent en compte ses revendications. J’ai aussi indiqué qu’il fallait arrêter de prendre des gens pour des sots qui ne sauraient pas lire une pétition et qui s’exprimeraient toujours à côté du sujets.

Pour information M. Hugon avait quitté la salle durant mon intervention, certainement pour montrer son désintérêt de ce qui pouvait se dire et de cette expression populaire.

Un petit débat s’ouvrit quand même avec quelques conseillers qui se sentaient malgré tout concernés et qui n’avaient pas peur de heurter celui qui pourrait voir en cela une attaque personnelle !!!

Il fut donc décidé qu’il n’y avait rien à décider et qu’à la limite s’il y avait un repreneur il n’aurait qu’à contacter la mairie.

 

Il n’y avait pas de questions diverses de prévues mais quelques questions furent cependant posées.

- Quid de la vente de la maison de la rue basse ? M. Hugon avez-vous répondu au courrier de la personne qui avait fait une offre ?

Non ! Nous en demandons 20000 euros et l’offre n’était que de 18000 euros.

Je répète ce que j’ai déjà dit : Lorsque P Hugon a décidé de ne pas vendre cette maison il va tout faire pour ne pas la vendre même si son conseil l’a voté. Dans ce cas là il ne répond pas au demandeur et nous sommes mêmes quelques uns à penser que probablement il va essayer de faire voter, en catimini lorsqu’il sentira que les membres présents du conseil seront en nombre favorable, une décision de ne pas la vendre. Il a déjà pratiqué pour que soit voté certaine acquisition qui avaient été refusées par le conseil.

-         Arrivée de Christophe Bruguière : 1er avril 2009

-         Jean-Michel Lacombe indique qu’il a lu dans le dernier « Collétain » que ce journal ne paraitrait plus. Il rappelle aussi que malgré que ce fut déjà maintes fois demandés, soient affichés les CR de réunions.

P. Hugon indique qu’effectivement il faut convoquer un conseil pour élaborer un bulletin municipal qui remplacera le « Collétain »
Et bien, sans pour cela jouer au devin je vous parierais que nous finirons par voter que ce bulletin soit rédigé par le seul et même rédacteur que feu le Collétain. Je suis même sur que la trame est déjà prête !!!
Pour ce qui est de l’affichage ce n’est pas compliqué (on pourrait se demander pourquoi alors n’est-ce jamais fait !).

 

Prochain conseil prévu le 30 janvier

 

 

 

 

 * vous savez ce petit poussin noir coiffé de son morceau de coquille d’œuf et qui se lamente toujours parce que personne ne l’aime

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Laurence MALARTRE 15/01/2009 14:54

Tu est mordant Alex!! C'est un régal!! Par contre tu devrais surveiller les fautes d'orthographe qui se cachent un peu partout dans tes articles. Continue!!

Patricia 09/01/2009 13:19

Concernant le recensement, le recrutement d'une personne sans emploi ou à faibles revenus aurait été plus judicieux pour la personne qui se serait sentie concernée par la vie de la commune, intéressant de faire de nouvelles connaissances et pourquoi pas trouver un emploi grâce aux visites effectuées dans les foyers.

Présentation

  • : Le blog de Alex zambernardi
  • Le blog de Alex zambernardi
  • : Une région: les Cévennes, des vallées: longue, du luech, borgne, française des rivières: Le Gardon, le luech, la gourdouze un peuple: Les Cévenols Un but partager mon amour de ce pays, de cette terre, de sa faune et de sa flore
  • Contact

Texte Libre

Recherche