Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 07:47

Samedi 21 mars 2009

Monsieur ZAMBERNARDI Alex

Rue Basse

48160 LE COLLET DE DEZE     à         

Mesdames, Messieurs les conseillers municipaux,

Monsieur Le Maire

Mairie

48160 LE COLLET DE DEZE

 

Mesdames messieurs les conseillers, Monsieur le maire,

Voici pratiquement une année qu’une majorité des habitants du Collet nous a élu pour les représenter et administrer notre commune.

Nous avons ensuite élu P Hugon comme maire sous la présidence de C Chapon qui, semble t’il, n’était pas le doyen !!!

Lors du conseil municipal de ce vendredi 13 mars 2009 qui clôturait les comptes administratifs de l’année 2008, vous avez été une grande majorité à montrer votre agacement lors de mes interventions. Mon proche voisin de droite m’a même clairement signifié que j’emmerdais, un autre m’a interrogé sur le pourquoi de ma présence dans la même liste que vous, sans parler de Philippe Hugon qui a dit que l’on ne pouvait plus travailler et j’en oublie certainement ! Un tour de table a effectivement prouvé qu’à l’unanimité vous n’approuviez pas mon comportement ; J’en prends acte.

Je tiens à rassurer M. Trébuchon qu’il n’a jamais été question pour moi d’envisager une quelconque place de maire, et encore moins  après l’ héritage que laissera votre équipe.

Je me suis présenté avec vous pensant que notre  équipe  constituée de personnalités différentes, permettrait avec ses différentes compétences, d’œuvrer dans  des groupes de travail ou des commissions, afin de proposer et de porter nos projets pour le bien être des habitants de notre commune ainsi que pour ceux qui y séjournent.

Je reconnais que mon opposition, (à quasiment l’ensemble de ce qui a été présenté et mis au vote durant cette année), finissait par en emmerder une grande majorité (ne m’en voulez pas je reprends une de vos expressions, il faut reconnaître qu’elle a le mérite d’être claire).

Je m’oppose à la façon dont est géré le dossier du lotissement.

-          Projet démesuré par rapport aux besoins et aux moyens,

-          Engagement pour des acquisitions de terrains et travaux décidés par P. Hugon sans en discuter au préalable en conseil,

-          Travaux périphériques tels que les accès et la route de Sauveplane qui vont à terme être excessivement couteux,

-          Aucune sécurité de la voie (inadaptée car très étroite) et  de sa jonction avec la nationale,

-          Une commission décidée en conseil municipal et jamais réunie,

-          Opacité totale sur les acquisitions de parcelles,

-          Choix arbitraire de P. Hugon de destiner une grande parcelle à du social et de plus, l’estimer à un prix complètement fictif car à cette fin elle ne sera jamais payée à cette valeur,

-          Et pour finir, afin d’arranger les comptes, on ôte le terrain non constructible, estimé par contre en valeur de terrain constructible.

Je considère également que P. Hugon ne fait pas participer les conseillers aux décisions, et qu’à contrario, il les utilise uniquement afin de valider ses propres décisions sans que ces derniers aient les éléments de réflexions suffisants. L’exemple le plus récent étant la présentation qu’il a faite des comptes administratifs lors de la réunion du 6 mars. Ce en quoi il a entièrement raison car cela semble vous suffire du moins à un grand nombre d’entre vous. Pour ma part je considère qu’un vote est un engagement personnel qui mérite réflexion et donc moyens de réflexion.

J’ai été aussi opposé à bon nombre de décisions votées telles que l’achat d’un tableau, l’agrandissement d’une fresque alors que pleins de petits travaux déjà votés ne sont pas réalisés  (pour la petite histoire j’indique à Mme la conseillère qui menaçait de s’abstenir tant que tout ceux-ci n’étaient pas réalisés qu’il en reste encore !).

Je ne m’étendrai pas sur la manière d’éviter la vente d’un immeuble à laquelle M. Hugon a toujours été contre.

Je me suis également opposé au fait que nous demandions des subventions sur des travaux réalisés l’année précédente.

Je ne suis pas non plus d’accord pour que nous fassions en commission, des routes des visites pour définir des priorités, alors que P. Hugon n’en tient aucunement compte. Il engage de toute façon  sans en parler à personne les travaux dont il est le seul décideur. Que penser, l’année du centenaire du CFD, de la destruction de la gare des Combres ?

Je trouve très regrettable la communication de cette municipalité tant à l’interne qu’à l’externe. Jusqu’alors pas de bulletin municipal, si ce n’était que vous vous contentiez du «  Collétain » dont tout le monde sait qui en est à l’origine et qui le rédige, il n’y a jamais eu, non plus, de comptes-rendus des commissions hors commune (communauté des communes ou organismes divers).

Je regrette aussi que nous n’ayons jamais pu aborder le sujet de la dette de la commune et encore moins de son évolution dans les années à venir vu les chantiers en cours et les emprunts à venir. Je pense que tout cela explique que rien ne puisse se faire ni sur les routes ni dans le village même. Je comprends mieux maintenant pourquoi les chantiers qui se succèdent depuis des années ne sont jamais terminés.

J’imagine que les fameux projets tels l’agrandissement de la maison de retraite, l’aménagement du camping et même la fameuse maison des associations ou des fêtes ne sont que de la poudre aux yeux car reconnaissez que nous n’avons plus les moyens et nous ne les aurons plus durant de nombreuses années de les réaliser.

 J’avoue avoir été sidéré de constater  que personne n’avait reconnu l’irrégularité du vote de la partie investissement des comptes administratifs 2008. Il est pourtant bien indiqué dans le code des collectivités locales que le maire ne doit être présent pendant le vote.

Je n’ai jamais compris, non plus, qu’il n’y ait pas eu à régler de frais de campagne pour les élections municipales 2008. Il me parait indécent que parce qu’il s’agissait de la liste du maire sortant nous ne payons tel que aurait du le faire un quelconque candidat se présentant seul ou sur une autre liste.

Quant aux moyens que vous me proposiez d’utiliser par rapport aux irrégularités de procédures (vote compte administratif, ou, élections du maire (mais la peut être que je me trompe et que vous êtes plus jeune que Claude Chapon) il est bien entendu que je n’ai aucune envie d’aller dans cette voie.

Je n’ai jamais eu, durant cette année, le sentiment d’avoir pu travailler pour la commune car comment travailler alors que vous - M. Hugon - continuez à tout régenter. Il est normal M. Hugon que vous passiez tant d’heure pour la mairie dès lors que vous refusez toute réelle délégation et que vous imposez que toute décision émane de votre personne.

Tant d’autoritarisme nuit à la bonne marche de cette commune et ce depuis dès années.

Il faudrait être sot pour vous croire M. Hugon lorsque vous dites que si vous êtes encore maire c’est du fait que vous ne trouvez pas de remplaçant, car il est évident que vous n’avez pas du tout la volonté de  lâcher ce pouvoir absolu que vous exercez sur la commune depuis 25 ans. Ce qui explique votre volonté de ne rien déléguer et de communiquer  le moins possible.

Ceci étant, et compte tenu que je ne souhaite pas perdre de temps, ni à me battre contre des moulins, ni à faire partie de l’équipe qui cautionne votre politique  Monsieur le maire, je suis heureux  (bonheur dont je ne doute qu’il soit partagé par vous tous) de vous annoncer par cette lettre ma démission.

Veuillez recevoir Mesdames et messieurs les conseillers, Monsieur le maire, mes sincères salutations.

 

                                                                            Alex Zambernardi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex zambernardi
  • Le blog de Alex zambernardi
  • : Une région: les Cévennes, des vallées: longue, du luech, borgne, française des rivières: Le Gardon, le luech, la gourdouze un peuple: Les Cévenols Un but partager mon amour de ce pays, de cette terre, de sa faune et de sa flore
  • Contact

Texte Libre

Recherche