Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2008 6 12 /07 /juillet /2008 07:46

Compte rendu tout a fait personnel et à chaud de la réunion du conseil municipal du 11 juillet 2008 au soir.

 

Lecture du compte rendu du précèdent conseil par JF PIT, ce dernier est approuvé à l’unanimité.

Info donnée sur le chemin des Crozes ; Il semble que ce dernier est aujourd’hui praticable.

 

Mme la Préfète ne pouvant être présente reporte sa visite et nous propose le 19 août.

 

Mr le maire nous informe qu’il n’est pas question, dorénavant, que les comptes rendus soient exhaustifs (« on ne va pas faire un enregistrement de tout  ce qui va se dire au conseil municipal… ») et indique que seules les décisions prises par le conseil seront transcrites. Eh oui ! Comme ça ce qui ne seront pas là ne seront même pas conscients des discussions qui parfois, et je pense devrais-je dire l’agacent de plus en plus car il se rend compte que tout le monde n’est pas là pour lui donner un blanc seing permanent. Pour tout vous dire il semblerait que je fasse partie de ceux qui l’agacent sérieusement, mais je ne dois pas être le seul car il a même lâché que certains étaient des comiques, (j’avoue que là il a réussi à me faire rire) . En fait pour les adeptes de transparence il faudra attendre des jours meilleurs.

Je reconnais que ce sera beaucoup plus simple pour les secrétaires de séances.

 

Emilie Mangon proposée par M. le maire comme secrétaire.

 

Echange Tanner parcelle 2358– Commune parcelles 2360 et 2400)

 

Remplacement emploi Christian Felgeirolles.

Christian étant futur retraité, départ prévu en avril 2009, il est important de se pencher sur le recrutement de son remplaçant.

Il serait bon que la personne soit recrutée avant le départ de Christian ce qui leur permettrait ainsi de fonctionner en binômes pendant quelque temps.

M, le maire nous indique que le choix de la personne lui appartient, qu’il aimerait que cette personne possède, entre autres, quelques spécialités comme l’assainissement, il propose de nous communiquer des éléments émanant du centre de gestion.

Il indique suite à la question d’Annie Lauze qu’en tant que territorial le poste est ouvert à un fonctionnaire. Christian étant actuellement en catégorie B le poste paraîtrait en cette catégorie.

Il a indiqué que la personne recherchée ne devrait pas être qu’un administratif  comme Christian il devra participer aux taches d’exécution.

N’ayant pas d’idée sur quels pourraient être les candidats potentiels je me suis renseigné en sortant de la réunion. Il semblerait qu’un nom soit avancé, cette personne serait, semble t’il pressentie par M. le maire car oeuvrant déjà dans le domaine dont il rechercherait les compétence par contre, il y ait un doute malgré tout,  cette dernière ne serait pas perçue par mon interlocuteur comme quelqu’un susceptible d’œuvrer sur le terrain. Lorsque j’ai indiqué qu’il serait bon que le choix se porte sur quelqu’un du coin, compte tenu de la complexité du territoire, il m’a été rétorqué que cette personne serait originaire d’une commune proche, St André semblerait-il. Ce en quoi je trouve normal que M. le maire ait déjà réfléchi à la situation et je ne doute pas que, quand bien même, il serait presque enclin à avoir fait son choix il soit à l’écoute de son conseil et qu’il ne prenne pas de décision arbitraire, il sait que ce choix n’engagera pas la commune seulement sur la réalisation du prochain chantier d’assainissement mais qu’il s’agit de trouver un manager reconnu par tous, y compris le personnel municipal qu’il aura sous ses ordres, ce sur plusieurs années et pour des domaines divers et variés. (J’ai tenu à mettre ceci en italique car il s’agit de propos tenus à la sauvette, vous savez comme moi que les « on dit » ne sont pas toujours paroles d’évangile, certains diront aussi « il n’y a pas de fumée sans feu »).

 

Travaux de restauration de l’église.

M. le maire n’ayant pas de dossiers le sujet ne put être abordé réellement ;

J’ai mentionné cependant avoir été sollicité pour que la mairie réalise les travaux nécessaires à l’alimentation en eau du cimetière catholique, il fut aussi remonté qu’il était urgent que les différents réseaux et que le chauffage soit indépendant et séparés de la cure qui est louée, à un tiers. Aucune décision ne fut prise, aussi suggèrerais-je aux intéressés de faire la demande par courrier (N’oubliez pas de l’adresser à M. le maire mais aussi aux membres du conseil municipal pour que ce courrier soit lu en séance et qu’une décision soit mise au vote, vous pouvez aussi en envoyer le double directement aux conseillers ou du moins à ceux de votre choix).

 

Extension du Cantou à la maison de retraite suite à un projet d’accueil de jour, projet reconnu parfaitement intéressant par l’ensemble de l’assemblée

Le dossier a été déposé auprès de la DDAS et du conseil général pour l‘obtention de subventions, nous pourrions espérer un financement pour environ 120keur avec 80% de subventions.

La dépose du PC a été faite, le dossier est visible en mairie.

 

Deux types de subventions peuvent être perçues pour des travaux de voiries et  d’équipement, la première dite PEVC ( Programme Exceptionnel de Voirie Communale) pour un montant de 19544,99 euros et la deuxième dite PED pour Plan d’Equipement Départemental d’un montant de 16981,24 euros. Les subventions représentant la moitié du montant des.

M. le maire demande à ce que soit voté les dites subventions pour des travaux réalisés en 2007 mais dont les factures sont de 2008.

 J M Lacombe se montre surpris que nous affections ces demandes pour des travaux réalisés antérieurement. Au vote JM Lacombe et moi-même avons voté contre malgré le mécontentement de M. le maire et son argument qui mettait en avant le fait que si nous ne réalisions pas les travaux avant fin 2008 nous perdrions cet argent et que de plus nous n’avons pas voté de budget suffisants cette année (à ce propos nous n’avons pas, non plus, voté pour  les travaux qu’il avance pour demander ces subventions !!!!, ça aussi c’est comique, non ?)

Il sera inscrit dans le PV que nous sommes opposés au fait de demander des subventions pour des travaux déjà réalisés et que nous jugeons plus normal de les affecter sur des travaux à programmer dans l’année compte tenu des urgences à traiter

 

Lettre de Mme Zonana de Ste Foy lez Lyon qui, revendiquant ses origines ancestrales Collétaines, nous demande de bien vouloir lui vendre le petit immeuble sis dans la rue basse.

Un débat s’instaure sur le fait que le précédant conseil avait déjà refusé la vente de cet immeuble. Certains suggèrent de le garder pour un artisan (comme l’indiquait un de mes voisins, pourquoi pas un fabricant de guitare  qui partirait 3 mois après !!!), pour des résidents permanents, M. le maire lui-même voulant le garder comme réserve immobilière. Néanmoins certains s’exprimèrent sur le fait qu’il fallait vendre, celui-ci restant fermé et qu’hormis le toit qui fut refait par la mairie il est en ruine. J’ai moi-même indiqué qu’il fallait commencer à s’interroger sur le besoin de récupérer des fonds compte tenu de la situation financière de notre commune.

Il nous fut demandé de nous prononcer par vote. Seules 4 voix pour plus une (M. Hugon ayant la procuration de M. Trébuchon)  décision fut prise de mettre en vente cet immeuble. Il sera demandé à l’agence Martin du Collet si elle souhaite s’en occuper.

Mme Lauze demande un point sur les différents courriers qui devaient être envoyés.

 

Concernant le courrier qui devait être adressé à M. Martin de l’épicerie pour libérer la voie communale sous l’immeuble de la forge obstruée par son véhicule, M. le maire s’engage à faire le courrier mais sans donner de date indiquant « on va être reçu !!! » Ndr Comique non ?

 

Pour ce qui est des devis pour les travaux de l’intérieur de l’immeuble du stade la mairie n’a reçu que deux devis sur trois. Avis personnel : lorsque dans les achats nous lançons une consultation les fournisseurs sollicités ont une date limite de réponse, celle-ci passée nous analysons les offres et passons à l’attribution du marché.

 

Courrier de Michel Pagès concernant les risques encourus ainsi qu’aux conséquences déjà constatées liés au trafics d’engins de grande envergure et de poids,dépassant la limite prescrite, au devant de son immeuble route de Sauveplane. M. le maire va proposer à la DDE de faire une étude. Ndr Vous voyez que nous n’avons pas encore fini de financer les travaux liés au lotissement (voir aussi lettre de M. Cabanel à votre disposition sur le blog dans un article d’hier).

 

Lettre de Martin immobilier, lue à notre demande par M. le maire, celui-ci considérant qu’elle ne concernait pas la mairie car faisant référence à ce que j’avais indiqué sur mon blog concernant son éviction de la commercialisation des lots du lotissement. N’étant pas en possession de cette lettre je ne peux vous en faire prendre connaissance. Nous avons jugé à l’unanimité qu’effectivement ne faisant référence qu’à mon blog elle ne pouvait être prise en considération.

Un débat s’ensuivit car j’ai saisi l’occasion pour proposer que nous révisions la décision de M. le maire de commercialiser par nous-même. Il fut remarqué par mes collègues que nous n’étions informé de rien et certains reconnurent l’utilité de passer par des professionnels. M. le maire nous demande de bien vouloir lui accorder un peu de temps avant de nous faire le point. Ndr Je reste impressionné que cette façon de procéder avec autant d’opacité ne choque pas plus de monde. Je comprends mieux ce que certains anciens élus (jeunes d’ages) m’expliquaient, me disant qu’ils avaient abandonnés car ils avaient l’impression de se battre contre des moulins et me souhaitaient bon courage.

 

JM Lacombe, destinataire lui aussi de la lettre de M. Cabanel, interpelle M. le maire à ce sujet. Cette lettre ne lui ayant été adressé qu’en son nom ce dernier jugeait qu’il lui appartenait de répondre. Des solutions devront être recherchées pour canaliser les flots. Ndr Encore des frais liés au lotissement !!! Heureusement que nous ne comptabilisons pas le coût final de ce chantier car nous serions obligé de vendre au prix du mètre carré quartier de l’étoile à Paris (non je déc…e !!! il suffira d’emprunter sur un plus long terme)

 

Annie Lauze rappelle l’urgence de matérialiser le parking handicapé. « Christian ne peut pas tout faire … le panneau est arrivé, il ne reste plus qu’à le poser »

 

La plupart des conseillers tenaillés par la fin - 20h30 - commencèrent à se lever et quitter la place.

Nous restions malgré tout quelques uns pour demander, dans le brouhaha, de fixer l’odj ainsi que la date de la prochaine réunion compte tenu des sujets importants à traiter, commercialisation du lotissement, préparation visite de Mme la préfète, etc…

Malheureusement M. le maire nous informe qu’il lui est impossible de fixer une date et que cela se tiendra courant août.

Ndr Excusez moi mais professionnellement, malgré que tout un chacun ait un calendrier chargé il est toujours possible pour des gens de bonne volonté de définir des dates de réunions sur plusieurs mois à l’avance, mais peut-être est-ce aussi une volonté de reculer au plus l’information. Qui sait ?

 

Pour la fin une petite citation que je m’adresse.

 «Ceux qui jouent avec des chats doivent s'attendre à être griffés. »

[ Miguel de Cervantès ] - Extrait de Don Quichotte

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex zambernardi
  • Le blog de Alex zambernardi
  • : Une région: les Cévennes, des vallées: longue, du luech, borgne, française des rivières: Le Gardon, le luech, la gourdouze un peuple: Les Cévenols Un but partager mon amour de ce pays, de cette terre, de sa faune et de sa flore
  • Contact

Texte Libre

Recherche